Les 7 châteaux


 

  Un village de sept châteaux

  Mairie  Longpra  Clermont  Etergne  La Rochette  Cabarot  La Lambertière 

  

Sept châteaux ponctuent le versant ensoleillé, l’adret, du village (l’autre versant c’est l’ubac). La mairie et le château de Longpra peuvent être visités. Les autres châteaux sont des propriétés privées. Elles ne s’admirent que de loin.

 LMairie (château de Montcla), en plein centre du village, a été bâtie avec les pierres morainiques calcaires des anciens glaciers qui creusèrent la vallée de l’Ainan.

Le château fortifié était commanderie des templiers. A partir de 1307 et jusqu’en 1734, il fut abbaye de sœurs bénédictines. L’abbaye était consacrée à Saint André. La demeure changea régulièrement de propriétaires après sa vente par l’Evéché de Vienne, en 1746, au Sieur Gely de Moncla, maître ordinaire à la Chambre des Comptes. Racheté par la commune de Saint Geoire en 1886, le château (appelé depuis château de Montcla) abrite désormais la mairie et l’école communale « Val’Joie ». Les documents attestant des changements vécus par cette grande bâtisse sont pieusement conservés au Château de Longpra.

La grande salle où se déroulent les mariages et les réunions du conseil municipal a gardé ses boiseries « Louis-Philippe » et le mobilier d’origine.

La cour d’honneur d’où l’on a une vue d’ensemble sur la vallée, vers le sud, impressionne par la qualité des pavés en granite. André Chaize qui fut maire de la commune de 1953 à 1989 et Conseiller Général de 1953 à 1992, dans les années 1970 a eu la bonne idée de récupérer quelques uns des gros pavés dont la ville de Lyon se débarrassait.

 

   La Mairie ou château Gély de Moncla en arrière à droite de l’église 

 retour haut de page 

 la Maison de Longpra, qui se visite, l’après-midi des samedis, dimanches et jours fériés, est le plus beau château de la vallée. Classée monument historique depuis 1997, cette noble demeure est habitée par la même famille depuis plus de quatre siècles. Retrouvez le château et les horaires de visite, sur www.longpra.com

Depuis ce domaine, le visiteur admirera la presque totalité de la vallée. On comprend qu’aux temps incertains, il sembla judicieux d’y construire une tour de guet, puis une place forte. Elle résista aux sbires du baron des Ardets, de sinsitre mémoire. Celui ci était venu saccager le village pendant les guerres de religions, pour le compte des protestants. Il fut vaillamment repoussé. La maison forte fut intelligemment transformée en une demeure plus habitable par Antoine Pascalis de Longpra, à partir de 1770 : le Château de Versailles créait de l’émulation en province.

L’extérieur du Château (le long pré) a été aménagé en jardin à la Française. Les douves ont été conservées. La visite du Château est intéressante à plus d’un titre. Elle commence par la Chapelle intégrée au logis, se continue par la visite des appartement conservés en l’état depuis le 18ème siècle et se termine par les jardins « à la française ». Des expositions temporaires agrémentent souvent la visite.

 

 

Vue aérienne du Château de Longpra

 retour haut de page 

Les parquets du grand salon ont été composés en utilisant (quelques) pieux de la cité lacustre de Charavines. Cette cité est actuellement engloutie sous les eaux du lac au site archéologique de Colletière. Les pieux qui restent sont dorénavant étroitement surveillés…

Le musée de l`ébènisterie installé dans une dépendance présente de nombreux outils à bois dans leur contexte.

Les autres châteaux du village

Le plus ancien de tous les châteaux de Saint-Geoire est le Château de Clermont. Il peut être admiré depuis l’ubac (l’autre versant), au milieu de la photo ci-dessous, avec, en surplomb, le Château de La Rochette et ses quatre tours d’angle. Dans la rue de la Rochette, on peut en découvrir l’entrée et la verrière, avec en arrière le château de La Rochette.

  Châteaux de La Rochette (tours d’angle)
et Clermont (style néo-Renaissance)

 retour haut de page

Les demeures de l’Etergne, de Cabarot et la Lambertière complètent la visite des Châteaux du village. Une promenade commençant par le château de la Lambertière (puis Longpra, l’Etergne, La Rochette, Clermont, Cabarot et La mairie) permet d’en faire le tour. La promenade peut se télécharger sur visite à pied des environs

Le Château de l’Etergne sous la motte castrale 

 

 

Le château de la Lambertière en hiver

  retour haut de page