Site Patrimonial Remarquable


joe_20221230_0302_0069

Saint Geoire en Valdaine devient Site Patrimonial Remarquable en 2023

Madame le maire de Saint Geoire en Valdaine l’a annoncé au cours de ses vœux de 2023 :

Le ministère de la culture a signé le décret dont voici le premier article :

Art. 1er. – Est classé au titre des sites patrimoniaux remarquables le site délimité sur le territoire de la commune de Saint-Geoire-en-Valdaine (Isère) conformément au plan annexé au présent arrêté. Fait le 21 décembre 2022. Pour la ministre et par délégation : Le directeur général des patrimoines et de l’architecture, J.-F. HEBERT

Après cinq années de procédure, la partie ancienne du bourg de Saint Geoire est donc classée Site Patrimonial Remarquable. C’est un grand honneur et une joie particulière pour notre village, mais aussi une responsabilité qu’il va falloir assumer.

Dix-huit autres municipalités en Isère étaient déjà classées sur une ancienne dénomination (AVAP ou ZPPAUP), la transformation en SPR pour ces villes et villages a été simple et rapide. La procédure de labélisation SPR pour le village de Saint Geoire a été initiée officiellement en 2017, après des échanges entre l’ABF et la municipalité.

Saint Geoire en Valdaine a démarré de rien, avec « seulement » deux monuments classés : le château de Longpra et l’église Saint Georges. Leur présence implique que l’Architecte des Bâtiments de France de Grenoble émet un avis à caractère obligatoire pour les permis de construire et autres déclarations de travaux, dans un cercle défini autour des monuments.

Les travaux, de 2017 à 2022, ont semblé avancer à la vitesse d’un crouton de pain sur de la soupe à la citrouille, contrariés par la grippe COVID et ses télé-conférences, le changement de municipalité, de ministres, de préfets, mais la première étape importante est franchie : le décret est signé. Nous devenons ainsi le premier village en Isère à obtenir ce label. Merci aux élus, à notre architecte Conseil, aux Architectes des bâtiments de France, au collectif du bureau d’études « CAP’Territoire » qui a rédigé les documents préparatoires, effectué les visites de territoire, et qui n’a pas ménagé ses efforts pour faire avancer le paquebot.

Pour quoi avons-nous voulu obtenir ce classement ?

UNE HISTOIRE ET UN PAYSAGE A PRESERVER

L’histoire du village (cité depuis le 11ème siècle) a été marquée par la transformation des anciens châteaux et maisons fortes en demeures d’agrément, avec parcs arborés, au cours des 19ème et 20ème siècles, lorsque la vallée s’est industrialisée. Nous voulons préserver la trace de cette histoire et maintenir la qualité du bâti et du paysage.

DES OUTILS JURIDIQUES ET PEDAGOGIQUES POUR MAINTENIR L’HABITAT ET LE PAYSAGE

La zone actuellement suivie par la DRAC concerne un périmètre de 500 m autour des deux monuments historiques, englobant une large part du bourg. Le Plan Local d’Urbanisme, sa carte, ses

Orientations d’Aménagement et son règlement prescrivent globalement des obligations (pentes de toit, types d’enduits, volets battants dauphinois, etc..). Nous ressentons cependant qu’il n’y a pas assez d’explications pédagogiques sur les raisons de ces prescriptions. Le SPR et son Plan de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (PVAP), les fiches pédagogiques spécifiques qu’il va falloir créer, assureront plus de finesse et de précision pour les choix architecturaux.

UNE IDENTIFICATION DES ENJEUX POUR MAINTENIR LE PATRIMOINE TOUT EN DEVELOPPANT LE VILLAGE

Le SPR sera un support déterminant clairement les zones d’intérêt majeur à préserver, indiquant les espaces propices à l’accueil de futurs projets d’habitat ou commerces. Il permettra d’étudier finement la capacité du paysage à accepter de nouveaux secteurs constructibles tout en s’inscrivant dans les principes du développement durable, des conditions de logement modernes et tenant compte des changements climatiques prévus, déjà observés. Le PVAP donnera des pistes pour encore améliorer l’attractivité du bourg et du territoire.

CONNAITRE ET FAIRE RECONNAITRE

Par le biais du SPR, nous avons l’ambition de sensibiliser les habitants, anciens, nouveaux ou futurs, au patrimoine présent sous leurs yeux et dont ils n’ont pas toujours conscience. Nous voulons aussi faire apprécier le village par les touristes attirés par la Chartreuse proche, la visite de châteaux (Virieu, Longpra, par exemple), ou, par exemple, en villégiature autour des lacs de Paladru et Aiguebelette.

Arrêté du Ministère de la Culture du 21 décembre 2022

ENQUÊTE PUBLIQUE

L’enquête publique, organisée par la Préfecture de l’Isère, portant sur le projet de classement au titre de site patrimonial remarquable (SPR) d’une partie du territoire de Saint-Geoire-en-Valdaine, s’est déroulée  du 11 juillet 2022 au vendredi 12 août 2022.

Le périmètre proposé lors de l’enquête est constitué par des éléments patrimoniaux remarquables bâtis et paysagers, et comprend notamment le bourg historique et le réseau des châteaux et anciennes maisons fortes. A l’issue de l’enquête publique, l’autorité compétente pour prendre la décision de classement au titre de site patrimonial remarquable du périmètre précité situé sur le territoire de la commune de Saint Geoire en Valdaine est le Ministre chargé de la culture. Cette décision intervient sur proposition ou après accord de l’autorité compétente en matière de plan local d’urbanisme, de document en tenant lieu ou de carte communale, et consultation de la commune de Saint Geoire en Valdaine.

Quelques observations ont été recueillies  par courriel ou directement auprès de Madame Marie-France BABACUVIER, commissaire enquêteur, lors des 3 permanences dédiées les 21 juillet, 2 et 12 août 2022.

 

Le dossier d’enquête publique  est consultable sur : https://www.isere.gouv.fr/Publications/Mises-a-disposition-Consultations-enquetes-publiques-concertations-prealables-declarations-de-projets/Enquetes-publiques/Enquetes-publiques-2022/Projet-de-classement-au-titre-de-site-patrimonial-remarquable-SPR-a-Saint-Geoire-en-Valdaine

 

 

RAPPEL de la CANDIDATURE

La Municipalité de Saint Geoire en Valdaine a candidaté pour l’obtention du label Site Patrimonial Remarquable auprès du ministère de la Culture.

Cette action a démarré en 2018 sous le conseil de l’Architecte des Bâtiments de France. L’agence d’Urbanisme Cap’Territoire a été choisie pour nous aider dans cette aventure qui est subventionnée à 80%.
RAPPEL : depuis longtemps, un périmètre (cercle de rayon de 500 mètres) est institué autour des Monuments Historiques (l’église St Georges et le château de Longpra). Dans cette zone de protection, l’architecte des Bâtiments de France doit être consulté à l’occasion de chaque modification de l’aspect extérieur des bâtiments, (Permis de Construire, Déclaration préalable). Il émet des prescriptions (obligatoires).

Cependant, il n’y a pas d’outils juridiques et pédagogiques pour expliquer ces prescriptions. Le SPR permettra d’affiner les zones à préserver, d’expliquer le pourquoi des obligations et de proposer des fiches conseils. Des aides seront possibles.

Un long travail de classement a été réalisé par Cap’Territoire en 2018 et début 2019 (Mesdames Michèle Prax et Caroline Georgetti), accompagné par des conseillers municipaux et des bénévoles. Il a été possible de caractériser les bâtiments et les éléments constitutifs du paysage, pour savoir ce qu’il convient de conserver et protéger et pour élaborer un périmètre plus pertinent que la zone des 500 mètres.

Une première réunion publique a été proposée aux habitants le 27 juin 2019.

La Commission Nationale du Patrimoine et de l’Architecture (CNPA) s’est réunie le 25 juin 2020 et a émis un avis favorable pour ce projet.

Le tribunal administratif a désigné Madame Marie-France Bacuvier pour assurer l’enquête publique sur les éléments du Site Patrimonial Remarquable (SPR) pour Saint Geoire en Valdaine.
Des affiches ont été implantées aux endroits les plus visibles de la commune pour indiquer les dates d’ouvertures de l’enquête publique (du 11 juillet au 12 août 2022). Pendant toute la durée de l’enquête, il a été possible de consulter le dossier d’enquête publique aux heures d’ouverture de la mairie et de déposer des observations dans un registre dédié et lors de trois permanences de la commissaire enquêtrice.

.

L’église St Georges monument historique depuis 1907


Saint Geoire_SPR_argumentaire